Photo1.png

Diorama


Équipe présente en résidence: Audrey Rochette, Élise Bergeron, Rosie Contant et Alice Sanz


En partenariat avec l'Espace O Lab de l'UQAT et Le Petit théâtre.
 

Résidence : 19 au 31 juillet

Présentation : 30 juillet 19h00 * dans le studio de L'Annexe-A

Atelier : 24 juillet 13h00 * au terrain de balle de Bellecombe

* Sur réservation seulement à lannexe.a@gmail.com

Le projet de Diorama est une installation interactive et performative, un écosystème artificiel reproduisant à petite échelle l'interdépendance entre les phénomènes humains et environnementaux. Un mobile géant modulable et interactif crée une boucle récursive entre le mouvement des performeuses et l'environnement sonore et lumineux. La performance adresse la question de la responsabilité des humains à préserver les équilibres fragiles des environnements qu’ils occupent.  L'équipe de Diorama développe un langage à partir du dialogue entre les médiums de la performance, des arts médiatiques, des arts visuels, du son et de la lumière. Dynamisée par Audrey Rochette, l'écologie artistique de l'oeuvre se compose de Alice Sanz, Rosie Contant, Élise Bergeron, Karine Gauthier, Alexandre St-Onge, Maude Arès, Philippe Poirier et Stéphane Gladyszewski.


*L'artiste Audrey Rochette remercie les partenaires du projet pour leur soutien: le Conseil des Arts de Montréal, le Conseil des Arts et des Lettres du Québec, le Regroupement des Arts Interdisciplinaires du Québec, La Chapelle Scènes Contemporaines, Van Grimde Corps Secrets, l'UQAT et L'Annexe-A et le Petit théâtre de Rouyn-Noranda.

logoEOL.png
logo_petittheatre.png

Chorégraphe et performeuse, Audrey Rochette s’intéresse entre autres à la relation dialogique entre le corps et les technologies. Ses œuvres ont été diffusées à Tangente, à La Chapelle - Scènes Contemporaines, au Dance Matters de Toronto et au Festivaleke de Charleroi (BE). En tant que performeuse ou interprète, elle a dansé pour de nombreux.ses chorégraphes, notamment pendant 6 ans pour la compagnie Kondition Pluriel, qui oeuvre au croisement des arts médiatiques et de la performance. Audrey est actuellement associée de recherche pour un projet autrichien en machine learning (Machine Movement Lab) mené par Petra Gemeinboeck, Rob Saunders et Marie-Claude Poulin, ainsi qu’assistante de recherche auprès de Nicole Harbonnier et Geneviève Dussault en Observation-Analyse du Mouvement. Elle travaille actuellement à la création de Diorama, une installation interactive et performative s’intéressant à l’éthique des relations entre le vivant et le non-vivant dans un écosystème fabriqué et composé d’individus matériaux, technologiques et organiques.