top of page

Pamela Aubé    ::: 
BAUME
[ Résidences croisées Le SWITCH ]
26 — 30 août 2024 à l'Annexe-A

En résidence avec Châtelaine Côté-Rioux

L'Annexe-A et le CCOV sont heureux de collaborer dans le cadre du projet des résidences croisées Le SWITCH. Cet échange permettra au CCOV d'accueillir l'artiste rouynorandien Marc-Olivier Hamelin du 3 au 7 juin, et à l'Annexe-A de recevoir l'artiste montréalaise Pamela Aubé du 26 au 30 août. 

BAUME est un laboratoire d’explorations sensorielles qui se veut révélateur de notre état de présence et de notre capacité à porter notre attention là où nous le choisissons. Interprétée par Maude Archambault-Wakil et Châtelaine Côté-Rioux, la pièce est une vidéodanse qui nous transporte graduellement vers leur intérieur pour nous ramener à nous; 
 
à toi qui lis ceci; 

à qui tu es derrière tes pensées ou à qui tu es quand on te voit. 
 
*** 
 
C’est en gardant le corps dans une démarche d’écoute active de la tâche qui s’exécute et qui se transforme que l’état de présence des interprètes est observé. La danse s’articule donc simplement; sans histoire ni sous-entendu; le mouvement pour ce qu’il est, mais chargé d’une grande conscience proprioceptive. Des textes sont superposés aux actions des interprètes pour guider l’expérience autrement. À l’aide d’outils, le corps est scruté et montré à différentes échelles dans le but d’en faire ressortir ses textures, sa composition, ses formes, mais aussi de rappeler son appartenance au reste du monde du vivant. 

Basée à Tiohtiá:ke/Montréal, Pamela Aubé (elle) est une artiste en danse qui s’est d’abord formée en architecture et en design intérieur. En 2020, alors qu’elle est finissante en création au baccalauréat en danse de l’UQAM, elle co-crée et co-interprète avec Châtelaine Côté-Rioux la pièce Théorie Popcorn, qui est sélectionnée par Danses Buissonnières de Tangente et au mentorat offert par Circuit-Est. Elle explore le médium de la vidéo pour la première fois lors de sa résidence pour Linterface, démarche qu’elle poursuivra à Circuit-Est avec le projet BAUME. Une ébauche de la vidéo est présentée lors d’un évènement de la programmation À part. Elle travaille présentement auprès de Caroline Laurin-Beaucage en collaboration avec d’autres artistes de la relève. 

Originaire de Drummondville, Châtelaine Côté-Rioux (elle/iel) est une artiste en danse contemporaine basée à Tiohtià:ke/Montréal qui place au centre de sa recherche une quête de sensations, de sens et d'imaginaires. Châtelaine a complété un baccalauréat en danse à l’UQAM en 2020, durant lequel elle participe aux productions de Catherine Gaudet et Parts+Labour_Danse, puis à la formation BIG BANG de Stéphanie Decourteille en 2021. En 2022, elle présente sa première pièce, Théorie Popcorn, en co-création avec Pamela Aubé à Danses Buissonnières de Tangente. Elle travaille en tant qu’interprète avec Le Carré des Lombes/Danièle Desnoyers, Caroline Laurin-Beaucage, Sarah Dell’Ava, ainsi qu’auprès de plusieurs artistes émergent·e·s, notamment Rozenn Lecomte, Claire Pearl et Noël Vézina. Châtelaine donne également des ateliers de danse jeune public auprès de la compagnie Bouge de là et cultive un engagement pour la portée poétique et politique des arts vivants, s'impliquant dans diverses initiatives culturelles. 

Artiste en danse contemporaine et vidéaste basée à Montréal, Maude Archambault-Wakil est détentrice d’un baccalauréat en danse contemporaine de l'Université du Québec à Montréal. Fougueuse, engagée et curieuse, elle se reconnait dans un désir de questionner le corps et ses fonctions, et s'intéresse au métissage des différentes pratiques artistiques: la danse, les arts visuels, la performance. Elle s'engage plus récemment dans un parcours comme vidéaste du mouvement et se voit réaliser ses premiers projets: Je suis ce fameux corps, Tagz, Intérieur/Nuit. Navigant la route de Montréal à Natashquan depuis maintenant 3 ans, elle a le désir de s'investir davantage sur le territoire de la Côte Nord et de faire rayonner ces espaces riches et sensibles. 

Zoé Delsalle (elle) est une interprète en danse vivant à Montréal. Après avoir étudié en France, elle déménage au Québec et gradue du baccalauréat en danse de l’UQÀM en 2020. Depuis sa sortie de l’école, elle est soutenue par Circuit-Est Centre Chorégraphique, où elle obtient la bourse Soutien au perfectionnement en 2020-2021 et la résidence Labo libre en 2022-2023. Elle est aujourd’hui interprète pour plusieurs chorégraphes et metteurs en scène dont Caroline Laurin-Beaucage, Claire Pearl, Elie Marchand et Thomas Duret. Zoé œuvre également dans le domaine de l’éducation en tant qu’éducatrice en CPE, ainsi que médiatrice culturelle auprès du jeune public pour différentes compagnies et organismes dont Grand Poney, Ampleman Danse, Festival Quartiers Danses et l’Agora de la danse. 

C’est très jeune que Éliane Viens-Synnott découvre sa passion pour la danse et la musique à l’école La Girandole d’Edmonton. Elle développe par la suite son amour de la comédie musicale à l’école Victoria School of Performing and Visual Arts. Dès qu’elle termine l’école secondaire, elle déménage à Montréal, où elle suit divers stages et formations, notamment avec Toronto Dance Theatre, Tuscan Summer Dance Intensive à Livorno et TAP CITY à New York. En 2015, elle s’inscrit à l’UQAM où elle termine son baccalauréat en danse. Plus récemment, elle a réalisé des chorégraphies pour des vidéoclips de groupes de musique montréalais. Elle chante dans le groupe de musique La Sécurité et se sert de son expérience en tant que danseuse pour habiter toutes les scènes qu’elle visite. Elle est également commissaire et fondatrice de la programmation À Part, une initiative qui présente des courtes pièces en arts vivants, de manière spontanée et décontractée. 

CRÉDITS ET PARTENAIRES 
Maude Archambault-Wakil et Châtelaine Côté-Rioux — Interprètes
Pamela Aubé — Chorégraphe
Zoé Delsalle et Éliane Viens-Synnott — Oeils extérieurs et répétitrices
Jamie Wright — Conseillère artistique

ccov_logo_sans_fond.png
bottom of page