Guillaume Vallée + Kim-Sanh Châu ::: 24 juillet -  31 juillet 2022
sortie résidence 30 juillet

diptyque_Lantier.jpg

 Cette recherche/création est une collaboration entre le cinéaste expérimental Guillaume Vallée et la chorégraphe/vidéaste Kim-Sanh Châu. À travers ce projet, nous voulons explorer les différentes possibilités créatives qu'offre l'hybridité de la pellicule Super8 et de la vidéo stéréoscopique (sous forme d'anaglyphes Rouge/Cyan) à travers le corps dansé. 

Cinéaste expérimental, artiste vidéo et commissaire indépendant, Guillaume Vallée est diplômé de l'Université Concordia en cinéma d'animation et titulaire d'un MFA in Studio Arts - Film Production. Il travaille principalement en Super8, 16mm et VHS. Ses performances audiovisuelles ont été présentées dans une multitude de festivals au Canada, aux États-Unis, en France, en Italie, au Japon et en Autriche. Ses films et vidéos expérimentaux, en distribution chez Vidéographe, Light Cone et Winnipeg Film Group, ont été présentés internationalement dans plusieurs festivals, dont ExIS (Corée du Sud), Festival Int. du Film sur l’Art (Canada), Festival du Nouveau Cinéma (Canada), Int. Kurzfilmwoce Regensburg Allemagne), Regards (Canada), Crossroads (États-Unis), Oodaaq (France), Animatou (Suisse). Son travail a été récompensé 2013, pour The Yellow Ghost (Grand Prix Dérapage), en 2016 au festival WNDX (Festival of Moving Image) pour son court-métrage Le bulbe tragique (''Best Canadian Work'') et il fait gris dans ta tête, tout à coup, un vidéopoème co-réalisé avec l'artiste Sarah Seené, dans le cadre du Festival de la Poésie de Montréal (Grand Prix Vidéo-Poésie 2018). Vallée est instructeur d’ateliers autour du cinéma expérimental et de l’art vidéo, en offrant, dans divers centres d’artistes, des formations sur le développement argentique à la main, le tirage contact, la peinture et gravure sur pellicule et le glitch analogique. Il a donné plusieurs présentations de son travail à l’international, donc à La Maison du Québec à Saint-Malo (France), au Space Cell Lab (Corée du Sud), à la filmkoop wien (Autriche), et aussi localement, dont à l’Université de Montréal, à l’Université Concordia et dans le cadre des Journées de la Culture. Guillaume Vallée a été artiste en résidence à La Bande Vidéo (Canada) en 2017, à Le Fresnoy - studio national des arts contemporains (France) et à Signal Culture (États-Unis) en 2018. En 2020, il a pu réaliser trois résidences d’artistes, au Studio 303 (Montréal, CA), au Visual Alchemy avec Al Razutis (Colombie-Britannique, CA) et à Main Film (Montréal, CA). En 2021, à PANACHE Art Actuel (Sept-Îles, CA) et à la résidence de postproduction de Light Cone, Atelier 105 (Paris, FR) afin de faire le montage de son dernier court-métrage elles s'élèvent, ces forteresses éponges.

Kim-Sanh Châu est une artiste en danse contemporaine vietnamo-française, basée à Tio’tia:ke Montréal. Sa pratique en danse prend la forme d'installations chorégraphiques et vidéos; s'intéressant à l'émergence de paysages imaginaires à travers le corps; distillés de rêves lointains, de souvenirs ensevelis et réminiscences psychotropiques. Elle a été présentée au MAI, l’Arsenal, Tangente, et à travers plusieurs festivals internationaux, dont SIDance (Corée) et Krossing-Over (Vietnam). Châu est aussi Codirectrice artistique et générale du Studio 303 et artiste associée pour la compagnie Equivoc'. Elle est diplômée en danse (maitrise, UQAM), en finance (maitrise, ASB Danemark / Harvard É-U) et en commerce international (baccalauréat, ACU Australie).