Katie Ward

danse / performance

imaginationreality

En collaboration avec Studio 303.

À L'Annexe-A. à 16h00

La pièce imaginationreality aborde la réalité, l’imagination et leur relation intrinsèque. Ce que nous imaginons fonde notre manière de voir les choses, et notre manière de voir les choses influence ce que nous imaginons. Nous créons un vaste éventail d’aspects et de fragments de la réalité qui peuvent être reconstitués dans l'imagination du spectateur. Éventail incluant expliquer la réalité, des fragments incarnés et ressentis de soi, d’égo corporel, de travail physique avec ses limites de force et de poids, raconter des histoires fantaisistes et les danser. La chorégraphie recompose des éléments du monde (réalité) afin de déranger les manières habituelles de voir (imagination).

 

Mettant en lumière les danseurs, le corps dansant, la gamme de compétences imaginatives utilisées dans le moment présent en danse, l’environnement rêveur créé est un terreau fertile pour des révélations et des moments de découverte tant pour le public que pour les danseurs. La chorégraphie offre, à petite échelle, un modèle pour ré-imaginer être au monde.

CRÉDITS

Chorégraphe: Katie Ward

Interprètes-collaborateurs: Dany Desjardins, Kelly Keenan, Audrée Juteau, Nate Yaffe

Dramaturge: Ame Henderson

BIOGRAPHIE

Chorégraphe et interprète montréalaise, Katie Ward travaille à partir de partitions chorégraphiques qui énumèrent des réalités  et créent des conditions qui perturbent la façon dont nous percevons de sorte que notre relation avec le réel peut être ré-imaginé. Katie travaille actuellement sur un solo qui s’appelle Anything Whatsoever  et une pièce de groupe qui s’appelle imaginationreality. Ses dernières deux oeuvres mettent en valeur la subjectivité du performeur en activant son archive corporelle. Ses chorégraphies sont des oeuvres minimalistes-maximalistes à travers lesquelles elle crée de l’espace pour des choses diverses; complètes, ou en parties, sérieuses,  raffinées,  farouches et effrénées… Ses chorégraphies antérieures incluent Infinity Doughnut, Rock Steady, Human Synthesizer, et Matière Grise. Ces pièces ont tourné en France et en Angleterre et ont été présentés au festival Nottdance - organisé par Dance4, au Festival Exit à la Maison des Arts de Créteil et au Festival Via à Maubeuge. Katie a créé Matière Grise, un solo relationnel présenté au Festival Trans Amériques de Montréal, et Human Synthesizer, un solo avec deux performeurs supplémentaires sur la réanimation des objets du théâtre.

 crédit photo: Svelta Atanasova

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • White Google+ Icon